Publicité
Mercredi, 1 octobre 2014
3 juin 2011 - 15:45

Le doré a un nouveau règlement

Par Andrée Anne Duchesne

Photo: Courtoisie
Selon la nouvelle réglementation, les pêcheurs devront mesurer leurs dorés avant de les compter parmi leurs prises de la journée.

Une nouvelle réglementation est en vigueur pour la pêche au doré depuis le début de la saison. Les pêcheurs de doré devront donc être plus vigilants et remettre certains spécimens à l'eau s'ils dépassent la longueur permise.

Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune a mis en place un Plan de gestion du doré du Québec qui sera appliqué de 2011 à 2016.

Les dorés pêchés dans la région, zone 28 et 29, doivent se situer entre 32 et 47 cm. Les pêcheurs devront mesurer le poisson à partir du bout du museau jusqu'au bout de la queue.

De plus, la limite de prise et de possession est de six pour la zone 28, qui englobe toute la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, et de huit pour la zone 29, qui se trouve au nord du lac Péribonka et de la rivière Mistassibi.

Afin de mieux contrôler le nombre et surtout la longueur des prises, le ministère oblige, depuis le 27 mai, que les dorés soient mis en filets en portefeuilles ou encore qu'ils soient transportés en entier. Les agents de la faune souhaitent voir la longueur totale du doré pour s'assurer que la loi soit respectée.

Les exceptions

Toutefois, il y a quelques exceptions puisque l'Aire faunique communautaire (AFC) du Lac-Saint-Jean, la réserve faunique Ashuapmushuan et les pourvoiries de la région n'ont pas de réglementation concernant la longueur du doré.

Cependant, la limite de prise et de possession est de 10 pour l'AFC du Lac-Saint-Jean et de 8 pour la réserve faunique Ashuapmushuan et les pourvoiries.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:




Le Réveil du Saguenay se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Réveil du Saguenay collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.